Six conseils judicieux pour entraîner votre chien à la propreté

Un des grands défis auquel doit faire face une famille à l’arrivée d’un nouveau chiot, c’est l’apprentissage de la propreté ( sinon adulte il fera de belles bêtises voir la photo ! lol ). Le chiot doit apprendre à faire ses besoins à l’extérieur et à ne pas utiliser votre maison et vos meubles comme toilette.

Beaucoup de gens croient qu’entraîner un chiot à la propreté est une tâche ardue, mais ce n’est pas nécessairement le cas. Si vous vous donnez la peine de bien vous renseigner sur les meilleures façons d’entraîner votre chiot, vous êtes déjà sur la bonne voie d’avoir un chien qui fera ses besoins à l’endroit que vous lui assignerez.

Quand procéder à l’entraînement

Un chien peut être entraîné à la propreté à tout âge, mais l’âge idéal pour le faire est lorsqu’il est âgé entre huit et douze semaines. Si vous commencez son entraînement à la propreté dès qu’il arrive chez vous, il apprendra assez rapidement où faire ses besoins. Une cage pour chiens est un excellent outil pour entraîner un chiot. Il est confiné à un endroit sûr lorsqu’il est sans supervision; de plus, il comprend assez rapidement que s’il fait un dégât dans sa cage, il devra s’asseoir dedans. Les chiens sont relativement propres et n’aiment pas vraiment s’asseoir dans de l’urine et des excréments.

Les avantages de la cage pour chiens

Assurez-vous que la cage est assez spacieuse pour que le chiot puisse se retourner, mais pas trop grande pour qu’il puisse faire ses besoins dans un coin et s’en éloigner en se couchant dans un autre coin. Même si plusieurs propriétaires de chiens voient la cage comme étant une cellule de prison ou un objet de punition, le chien la voit plutôt comme étant son espace personnel, un endroit où il peut se réfugier du va-et-vient de la maisonnée et se reposer. Faites de la cage un endroit agréable, et non un moyen de punir votre chien. Vous pouvez nourrir votre chien lorsqu’il est à l’intérieur de sa cage, ou lui offrir de petites gâteries. Placez un de ses jouets préférés à l’intérieur et ajoutez une couverture : la cage devient un endroit douillet où il pourra s’évader lorsqu’il en a besoin. Elle sert non seulement pour l’apprentissage à la propreté, mais aussi pour éviter à votre chien de se placer dans des situations potentiellement dangereuses.

Gardez les yeux ouverts

Observer votre chiot est la clé du succès en matière d’apprentissage à la propreté. S’il se met soudainement à renifler le sol, tourner en rond ou commencer à s’accroupir, sortez-le immédiatement, emmenez-le à l’endroit désigné et vérifiez s’il fait ses besoins. S’il s’exécute, félicitez-le sans réserve. Vous pourriez utiliser un mot comme « pipi » pour qu’il sache ce que vous attendez de lui. Lorsqu’il le fait, répétez le mot, puis récompensez-le. Il est préférable de sortir le chiot sans résultat que de prendre le risque d’attendre et de devoir ramasser des dégâts.

Suivez un horaire fixe

Nourrir votre chien, lui donner à boire et le promener en suivant un horaire régulier facilitera son apprentissage à la propreté. Les chiots sont un peu comme des enfants et ils évoluent mieux lorsqu’ils bénéficient d’un encadrement. Essayez de sortir votre chiot aux mêmes heures, chaque jour; ils apprendront à réguler leurs fonctions corporelles. La première chose à faire le matin est de sortir le chiot de sa cage, sans que ses pattes ne touchent le sol. Conduisez-le à l’endroit désigné pour ses besoins, donnez le mot d’ordre, et félicitez-le lorsqu’il a terminé. Sortez votre chiot au moins toutes les deux heures, après qu’il ait mangé ou bu, et aussitôt après la période de jeux. En un rien de temps, votre chiot vous indiquera lui-même quand il doit sortir faire ses besoins.

Ne laissez pas votre chiot errer

Laisser votre chiot errer à son gré dans la maison est le meilleur moyen de provoquer des accidents. Si vous avez décidé de ne pas utiliser de cage pour chiens (et même si vous en utilisez une), confiner le chiot à certaines parties de la maison rendra son apprentissage plus facile. Il est difficile de garder le contrôle sur un chiot qui court partout dans la maison; en le confinant à la cuisine, il est en mesure de participer à la vie familiale et vous êtes en mesure de mieux le surveiller en cas d’accident.

Ne vous découragez pas

Vous aurez probablement l’impression, au début de l’apprentissage, que votre chiot ne comprend rien. Il y aura possiblement quelques petits accidents. Ne vous laissez pas aller au découragement. Respectez la routine établie, observez attentivement votre chiot et amenez-le fréquemment à sa toilette extérieure et, en un rien de temps, votre chiot sera propre. Une autre excellente idée est de toujours utiliser la même porte de sortie : lorsqu’il en sentira le besoin, il se dirigera vers cette porte pour que vous le laissiez sortir. Ce sera alors votre moment de gloire! Votre chiot aura enfin compris que votre maison n’est pas l’endroit pour faire ses besoins.

Partagez cette page Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

1 477 vues

Laissez un commentaire ( mettre en premier votre nom, puis adresse mail )

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *