Les besoins nutritionnels des chats âgés

vieux chat tristeL’animal de compagnie le plus populaire en Amérique, le chat, passe plus de la moitié de sa vie dans la vieillesse. Malgré les avancements en médecine vétérinaire, une meilleure nutrition et des propriétaires mieux éduqués qui ont contribué à améliorer la qualité de vie et la longévité de nos amis félins.

Des études ont démontré que les chats âgés font toujours face à des problèmes de surpoids, résultat d’une activité réduite et d’un déclin progressif de leurs sens, de leur capacité à absorber les nutriments et à digérer les gras.

« L’un des objectifs les plus importants dans l’alimentation des chats âgés est d’arriver à atteindre un poids idéal et à le maintenir », déclare le docteur Arnold Plotnick, qui a mis sur pied un programme axé sur le bien-être des chats âgés, à sa clinique vétérinaire de New York, Manhattan Cat Specialists.

Les propriétaires de chats âgés peuvent aider leur félin vieillissant à conserver le poids idéal tout au long de leur vieillesse en leur offrant une alimentation adaptée à leurs besoins nutritifs. Purina Pro Plan, par exemple, a entièrement repensé sa ligne de produits pour chats âgés en l’adaptant aux besoins nutritionnels changeants des chats âgés, durant deux étapes différentes du vieillissement : la maturité (de 7 à 11 ans) et la vieillesse (11 ans et plus).

Plus le chat vieillit, plus le corps perd de sa capacité à se régénérer, à maintenir ses fonctions corporelles et à s’adapter au stress de son environnement. La maladie et des fluctuations de poids sont chose commune tout au long de la vieillesse.

Les chats sont plus enclins à prendre du poids au stade de la maturité alors qu’ils deviennent moins actifs et que leur métabolisme ralentit. Toutefois, vers l’âge de 11 ans, c’est la perte de poids qui devient plus inquiétante.

chat agéPour les chats âgés de plus de 11 ans, les années subséquentes sont particulièrement problématiques parce que leur sens du goût et de l’odorat est souvent en déclin, ce qui diminue leur intérêt pour la nourriture. La capacité de leur système à absorber les nutriments essentiels et à digérer les gras diminue également, ce qui rend la consommation de nourriture moins efficace.

L’effet indésirable est qu’une partie de la nourriture est éliminée sans être utilisée comme source d’énergie, entraînant une perte de la masse musculaire et de gras qui peut dégénérer en perte de poids potentiellement dangereuse.

En plus d’offrir une alimentation adéquate, le propriétaire d’un chat âgé doit surveiller le niveau d’activité de son animal, son poids, ses habitudes d’alimentation, de toilettage et d’élimination, et faire état de tout changement à son vétérinaire.

La plupart des changements font partie du vieillissement et sont normaux; mais, certains peuvent indiquer un problème plus grave. Vous devriez prévoir une visite chez le vétérinaire, au moins deux fois par an, si vous êtes propriétaire d’un chat âgé; beaucoup de problèmes de santé graves peuvent être traités s’ils sont détectés à temps.

Partagez cette page Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

1 185 vues

Laissez un commentaire ( mettre en premier votre nom, puis adresse mail )

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *