Le python réticulé (Python reticulatus)

python réticuléDans toutes les lignées animales, on notifie toujours que telle espèce est plus active ou encore plus forte que l’autre et dans le cas des serpents, l’un des plus colossaux serpents du monde et qui a toujours su faire parler de lui est l’incroyable python réticulé. Ce reptile vit dans le continent asiatique et peut atteindre les 3 m de long.

C’est l’un des plus longs serpents du monde, avec un sujet retrouvé en 1912 et qui avait une longueur de 10 m. Cet important reptile est populaire en Asie du Sud-est, en Indonésie et même en Philippines. Il est considéré comme l’un des serpents les plus baraqués du monde. Sa longueur ne va au-delà que de la longueur de quelqu’un des anacondas, même si cela n’a pas vraiment été prouvé, car pour mesurer un serpent des observateurs ont très souvent la fâcheuse habitude de tirer sur la peau pour ainsi donner une longueur qui rentrera ainsi dans l’histoire des espèces animales. Sa qualification de  »réticulé » lui vient directement de sa robe qui est merveilleusement paré. Les marques foncées ne sont scindées que par des raies claires accentuant la partie dorsale de ce reptile par une chaîne de parallélogramme. Il est certes vrai qu’il est de longueur importante, mais son corps pour sa part est tout svelte. Ce serpent possède un atout incomparable, celui d’avoir un robe qui lui permette de se fondre admirablement dans la végétation. Pour ce qui est de son poids, ce long reptile peut peser 150 Kg et ça, pour les plus importants sujets. Il adore vivre dans les jungles où il pleut beaucoup et aussi dans les étendues touffues.

Origine du Python Réticulé

Origine du Python Réticulé

Les proximités des cours d’eau sont les endroits où on a plus de chance de le retrouver, et ses aptitudes de nageur nous donnent ainsi la vraie raison de sa présence sur ces lieux. Le python réticulé traque aux aguets, comme les autres pythons celui-ci appréhende sa prise dans ses anneaux pour ensuite l’asphyxier et le réduire en miette avant de l’ingurgiter. Lorsqu’il traque ses proies, celui est figé et surtout bien cacher, il patiente qu’une de ses bonnes proies pointe le bout de son nez.

Un python réticulé d’âge mûr peut s’en prendre à une panthère, à un sanglier, mais son repas se base plus sur la consommation de singe. Pour ce qui est de sa vie sexuelle, le python réticulé mâle pour courtiser la femelle se frotte contre elle. Le mâle possède de chaque côté un cloaque qui lui sert lors de l’accouplement.

Partagez cette page Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

1 065 vues

Laissez un commentaire ( mettre en premier votre nom, puis adresse mail )

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *