Barzoï, lévrier russe

Barzoi levrier russeLa race de chien Barzoï ( lévrier russe ) est l’une des nombreuses races existantes. Celle-ci est bien connue de par ses caractéristiques et de nombreux autres points sachant la différencier des autres. Agile et tenace, le Barzoï a sans trop tardé été utilisé à des fins de chasse, cet animal est doté d’une capacité lui permettant de rattraper le loup et de le stabiliser au sol, sa capacité lui permet tout aussi de faire la même chose avec d’autres gibiers rapides tels que le sanglier, le cerf, le lièvre.

Cet animal dans sa rapide course peut atteindre les 50 Km/heure. De nos jours le Barzoï est aussi élevé comme animal d’agrément. En russe Barzoï est un mot indicateur faisant état d’un ensemble de lévrier. En matière de cynophilie, ce terme ne fait état d’une seule et unique race parfaitement précise. Ce chien est encore appelé Russkaya Psovaya Borzay ou lévrier de chasse Russe, c’est un animal faisant à part entière partie de la grande culture Russe depuis de multiples siècles. C’est alors que la rubrique française du sixième siècle témoigna que 3 chiens Barzoï étaient derrière la fille du Grand Duc de Kiev Anna Iaroslavna lorsque celle-ci arriva en France pour être la promise d’Henri 1er. Dans le lot des propriétaires on comptait de grands éleveurs qui, étaient parfaitement connus et parmi on pouvait compter les tsars et les poètes : Yvan le Terrible, Pierre le Grand, Nicolas II, Pouchkine, Tourgueniev.

C’est vers la fin du dix-neuvième siècle qu’on vit la race Barzoï dans de grands élevages en Europe et aussi en Amérique. Ce chien se distingue des autres de par sa tranquillité et son ménagement dans son attitude se caractérisant par une grande assurance et surtout une maîtrise de soi. Lorsqu’il court cet animal est rapide et surtout endurci. A l’affrontement, c’est un adversaire menaçant, car malgré toute sa grâce, c’est un chien puissant et vaillant.

barzoi chien russeEn Russie ; cet animal est utilisé pour la chasse et ses nombreux atouts font de lui un animal se démarquant des autres : très bonne vue, grande rapidité surtout sur de longues distances, sa mâchoire est tout aussi puissante. A la différence des autres chiens, le Barzoï couche ses oreilles en arrière quand il est heureux, ce qui a poussé beaucoup de gens à croire que c’était un signe d’agressivité. Côté santé, ce chien est du genre solide et assez sain, il peut tout de même subir des contractions d’estomac. Comme les lévriers, le barzoï souffre d’une maladie oculaire touchant la rétine appelée  »rétinopathie du barzoï »

Partagez cette page Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

3 173 vues

Laissez un commentaire ( mettre en premier votre nom, puis adresse mail )

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *